Acheter un gramophone

L’acquisition d’un gramophone n’est pas chose aisée. En effet, les technologies utilisées sont anciennes et les appareils parfois fragiles. Voici notre sélection de vendeurs spécialisés de phonographes en France ou online, ainsi que nos conseils pour éviter les contrefaçons qui inondent les brocantes et les marketplaces en ligne (revenir à l’accueil du guide sur le gramophone).

Avant d’acheter

Vous souhaitez acquérir un vieux gramophone ou phonographe à disques et disposez d’un budget limité ? Vous décidez donc d’explorer les brocantes et autres vide-greniers de votre région, ou sur internet (sites spécialisés ou marketplaces) ? Vous pouvez certes y trouver votre bonheur, mais soyez bien conscients, avant d’acheter votre appareil, que ce genre d’endroits pullulent d’objets en tout genre, et que la vente s’effectue bien souvent par des non-professionnels, qui ne peuvent donc pas toujours vous guider correctement dans votre processus d’achat.

Sachez que le marché est inondé de reproductions plus ou moins réussies à but purement décoratif, ou de contrefaçons de gramophones anciens estampillés avec les logos des marques célèbres de l’époque, notamment Victor ou His Master’s Voice. Ces répliques peuvent être en vente de 200 à 500€, il va donc être important de décerner le vrai du faux pour payer un prix juste — Il existe malgré tout très belles rééditions de modèles traditionnels ou plus modernes.

Un homme averti en valant deux, voici quelques conseils qui vous permettront de partir à la chasse au gramophone avec assez d’informations pour éviter les pièges et trouver de bonnes affaires.

 

Combien coûte un gramophone d’époque ?

Un véritable gramophone (ou un phonographe à disques) d’époque en état de fonctionnement est une pièce rare. Son prix de vente est souvent compris entre 300 et 1500€, sans parler de certains modèles très rares, pouvant largement dépasser cette fourchette.

 

Reconnaître un “faux-nographe“

faux-nographePrincipal objet mis en cause : le “faux-nographe“. Surnommé ainsi par les audiophiles, cette imitation de gramophone ancien est très présente sur les sites de vente online ou les brocantes. Fort heureusement, certains détails nous permettent de différencier ces répliques des vrais modèles d’époque. N’étant pas forcément visibles pour un néophyte, voici une liste de caractéristiques, probablement non exhaustive, pour discerner l’authenticité d’un gramophone :

  • La caisse possède une forme hexagonale ou ronde. Aucune marque de gramophones n’a jamais dessiné de telles courbes.
  • La caisse est souvent faite d’un bois blanc, peint grossièrement à l’intérieur comme à l’extérieur, et vernis au pistolet avec un rendu parfois trop brillant. Les gramophones authentiques accordaient de l’importance à leur finition, tout en essayant de se différencier des autres marques. Elles utilisaient de beaux vernis à tampon, appliqués finement.
  • Le pavillon, un peu léger voir instable est en tôle laitonnée très brillante. Les modèles anciens étaient bien plus résistants, variés et colorés. De plus, le coude du pavillon fait un angle vif, contrairement aux coudes d’origines parfaitement courbes.
  • Le bras, en forme de S, sûrement récupéré sur un phono valise, est fixé sur la potence par une tige filetée, ce qui en fait une articulation de piètre qualité, pouvant même se coincer.
  • Le plateau, également issu d’un phono valise, possède un bord incliné au lieu d’un bord droit. Il arrive souvent que sa rotation ne soit pas régulière, ceci à cause du diamètre du trou central, n’étant pas toujours de bonne taille ou aligné sur l’axe du moteur.
  • La tête de lecture, bien qu’affichant les logos des marques connues telles HMV ou Victor, est de fabrication récente, et, la plupart du temps, indémontable en cas de mauvais fonctionnement.
  • La manivelle, neuve et bien trop longue, ne permet pas un remontage pratique et optimal.
  • Le logo Victor ou HMV représentant le chien Nipper est une reproduction approximative du célèbre logo qui ne figurait d’ailleurs pas sur les phonos à pavillon de l’époque.

Avec ces quelques caractéristiques récurrentes, reconnaître un faux-nographe devient beaucoup plus facile. Il est aussi possible de trouver des répliques de très bonne qualité présentant moins de différences à l’œil nu qu’une copie bas ou moyen-gamme. Soyez donc bien conscients de votre achat et ne payer pas les copies au prix des modèles d’époque qui sont des objets de collection.

 

Où acheter ?

En boutique

boutique-iconeIl y en a de moins en moins, mais voici une sélection de marchands chez qui vous aurez un choix conséquent ainsi que les conseils d’un expert pour acquérir un gramophone

Sur Internet

ecommerceIl y a énormément de gramophones à vendre en ligne surtout sur les places de marché spécialisées dans ce type d’objet de collection ou décoratif. Vous trouverez une liste des principaux sites pour en acheter un.